Augustin Gougeon

Né à Birmingham en 1996. Vit et travaille à Londres.

 

Ayant passé les cinq dernières années à peindre tous les jours, j'ai aujourd'hui encore plus de questions que lorsque j'ai commencé. Les mots deviennent difficiles, et ne servent pas vraiment à décrire une œuvre, encore moins la position de l'artiste dans le flux irrationnel  de pensée qui sous-tend sa conception. Comme je le vois, en tout cas, le potentiel de la peinture à l'huile se trouve dans l'expansion infinie de son sujet, une extension de ses formes et expressions déjà présentes dans l'essence des anciens maîtres. Pour moi, l'objet est primordial et détermine la forme. Le "quoi" m'importe plus que le "comment". En effet, le "comment" surgit du "quoi". En ce qui concerne le reste... Voilà l'intérêt de peindre.

 

Proposition pour le Prix Hélène Linossier 2020

 

Figure Searching For The Milky Way

 

Huile sur toile

 

Cette peinture représente un laborantin tenant une fiole en verre remplit de thé coupé a l’eau. Il la tient vers la lumière afin d’observer sa transparence, comment la lumière traverse le liquide. Devant lui se trouve d’autres contenants en verre, notamment une gamme d'éprouvettes allant du thé pur vers le lait pur. Cette quête scientifique semble futile, pourquoi déterminer méthodiquement la quantité de lait idéale dans une tasse de thé? Sauf que cette scène incarne pour moi le moment dans lequel on se trouve. L’application de procédés purement techniques pour développer un produit, un produit qui de base contient en lui des centaines d’années d’échanges et de rapport de force entre la Chine et le reste du monde.

L’image originelle provient d’une publicité vue dans une rue de Hong Kong, ville bâtie par l’Empire Britannique suite à deux Guerres d’Opium avec comme but ultime d’accéder au marché interne jusqu’alors hermétique de la Chine. En 1997, l'Angleterre sera dépourvue de son plus beau bijou colonial par une Chine qui ne fera que monter en puissance. Le thé se buvait non frelaté pendant des millénaires mais la force incessante du marché mondial fait que les gouts changent, et cinq-cents ans plus tard, on boit du thé au lait un peu partout, même en Chine.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now