Maggy Chevallier

Née en 1985, vit et travaille à Lyon, France.

 

Après un master de droit et science politique, Agathe Chevallier intègre l’Ecole des beaux-arts de Lyon dont elle sort diplômée en 2020. Elle a travaillé depuis 2008 auprès de plusieurs institutions culturelles en France et à l’étranger: Centre Pompidou, IAC Villeurbanne, Institut français au Caire, à Paris et à Brasilia. En tant qu’artiste, sous le nom de Maggy Chevallier, elle investit le champ de la performance où le collectif et surtout la gouvernance du groupe sont mis au premier plan. Elle sollicite d’autres performeur·euses, artistes ou non professionnel·les, avec lesquel·les elle co-écrit une partition ou en composition instantanée.

Dans un contexte de saturation des données, d’intrusion continue dans l’espace et le temps intime, la divagation mentale est une posture subversive. C’est dans cette famille de type d’attention (écoute flottante, attention altérée, dissociée...) qu'elle fait intervenir le flow, un état de conscience intermédiaire entre lâcher-prise et vigilance. Partant du principe que le script en performance est une autorité à confondre, les performeur·ses sont invité·e à jouer leur partition au moment qu’il·elles estiment opportun, l’écoute de groupe se substituant à une figure d’auteur·trice unique. Son écriture est imprégnée des pratiques somatiques, plaçant le corps comme le lieu idéal pour développer son regard critique, observer les étrangetés politiques qui nous entourent et agir.

 

Proposition pour le Prix Hélène Linossier 2020

 

Claudius, Claudia, Claude et les signatures minuscules.

 

Bois, grès émaillé, feuille de plomb, carapace, courge, fossile, gants et chiffon microfibre, objets de la collection, performance.

 

Ce sont de faux amis. Sur la piste de danse, on a mélangé les genres. Il y a les vases-tulipes de Claudius, et aussi d’autres invités venus se faire astiquer les bords pour dévoiler à leur revers, si la minuscule signature est bien celle du maître dinandier: on sait pour sûr que de sombres inconnu·es se sont glissé·es là par hasard, pour participer à la fête et partager les spots de Linossier. Certain·es y ont laissé des plumes, d’autres leur carapace. Lumière sur Claudius; Feux sur les artistes anonymes, ceux·celles qui habillent notre ordinaire d’extra, d’enchantement, sans avoir percé l’histoire, ou plutôt, en gardant leurs mystères jusqu’au bout.

La scène n’est pas un ring, tout le monde sera bichonné·e pour, dans la caresse d’un chiffon, ôter le maquillage oxydé, les mains gantées.

CONTACTS 

Mail : agathe.ch@gmail.com

Instagram : maggychevallier

Téléphone : 06 18 07 12 87

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now